Vos questions sont entre de bonnes mains

MOXALACTAM 1 G, POUDRE POUR PREPARATION INJECTABLE

Mis à jour le 02/07/2015

Non commercialisé

Présentation

  • Poudre
  • Laboratoire LILLY FRANCE

Prix

  • Non commercialisé depuis le 01/01/96

Conservation

  • 24 MOIS
  • A TEMPERATURE AMBIANTE

Sommaire

Composition

Substance(s) active(s)

LATAMOXEF DISODIQUE : 1,08 G soit 1.0 G

Excipients

MANNITOL E421

Conditions de délivrance

Liste I : Médicament sur ordonnance

AMM suspendue sous toutes ses formes et présentations pour une période de trois mois à compter du 18/03/2003.

MOXALACTAM 1 G, POUDRE POUR PREPARATION INJECTABLE, les autres formes

Indications : MOXALACTAM 1 G, POUDRE POUR PREPARATION INJECTABLE

  • INFECTION A GERMES SENSIBLES Y COMPRIS LES MENINGITES

    Cette indication procède de l'activité antibactérienne et des caractéristiques pharmacocinétiques du latamoxef. Elle tient compte à la fois des études clinqiues auxquelles a donné lieu le médicament et de sa place dans l'éventail des produits antibactériens actuellement disponibles. Le latamoxef est indiqué dans les infections sévères dues aux germes sensibles.

MOXALACTAM 1 G, POUDRE POUR PREPARATION INJECTABLE : doses et durées

  • Posologie Enfant

    Chez l'enfant, la posologie est de 40mg/kg/jour en 2 injections.
    Mode d'administration :
    Le latamoxef peut être injecté en IV ou en IM profonde :
    * IM : dissoudre 1g de latamoxef dans 3ml d'eau ppi ou de NaCl 0,9% ou d'une solution de lidocaïne à 1%.
    * IV directe : dissoudre 1g de latamoxef dans 10ml d'eau ppi ou de NaCl 0,9% ou de glucose 5%, injecter en 3 à 5mn, directement dans la veine ou dans une tubulure de perfusion.
    * perfusion IV intermittente ou en continue.

  • Posologie Adulte

    • Posologie Adulte 1

      Chez l'adulte, la posologie est de 1 gramme toutes les 12 heures (soit 2 grammes par jour en moyenne) pour traiter toutes les infections dues aux germes sensibles à l'exception des méningites.

      Mode d'administration :
      Le latamoxef peut être injecté en IV ou en IM profonde :
      - IM : dissoudre 1 gramme de latamoxef dans 3 ml d'eau ppi ou de NaCl 0,9 % ou d'une solution de lidocaïne à 1 %.
      - IV directe : dissoudre 1 gramme de latamoxef dans 10 ml d'eau ppi ou de NaCl 0,9 % ou de glucose 5 %, injecter en 3 à 5 minutes, directement dans la veine ou dans une tubulure de perfusion.
      - perfusion IV intermittente ou en continue.

    • Posologie Adulte 2

      En cas d'insuffisance rénale, après une dose de charge, la posologie d'entretien est ajustée comme suit en fonction de la clairance de la créatinine :
      - ClCr > 30 ml/min : 1 gramme ou 15 mg/kg toutes les 12 à 24 heures,
      - ClCr 10-30 ml/min : 1 gramme ou 15 mg/kg toutes les 24 à 36 heures,
      - ClCr < 10 ml/min : 1 gramme ou 15 mg/kg toutes les 36 à 48 heures.

      Mode d'administration :
      Le latamoxef peut être injecté en IV ou en IM profonde :
      - IM : dissoudre 1 gramme de latamoxef dans 3 ml d'eau ppi ou de NaCl 0,9 % ou d'une solution de lidocaïne à 1 %.
      - IV directe : dissoudre 1 gramme de latamoxef dans 10 ml d'eau ppi ou de NaCl 0,9 % ou de glucose 5 %, injecter en 3 à 5 minutes, directement dans la veine ou dans une tubulure de perfusion.
      - perfusion IV intermittente ou en continue.

    • Posologie Adulte 3

      En cas d'insuffisance rénale, la posologie débute par une dose de charge de 1 gramme ou 15 mg/kg.

      Mode d'administration :
      Le latamoxef peut être injecté en IV ou en IM profonde :
      - IM : dissoudre 1 gramme de latamoxef dans 3 ml d'eau ppi ou de NaCl 0,9 % ou d'une solution de lidocaïne à 1 %.
      - IV directe : dissoudre 1 gramme de latamoxef dans 10 ml d'eau ppi ou de NaCl 0,9 % ou de glucose 5 %, injecter en 3 à 5 minutes, directement dans la veine ou dans une tubulure de perfusion.
      - perfusion IV intermittente ou en continue.

    • Posologie Adulte 4

      En cas d'hémodialyse, la posologie est de 1 gramme ou 15 mg/kg à la fin de chaque séance d'hémodialyse.

      Mode d'administration :
      Le latamoxef peut être injecté en IV :
      - IV directe : dissoudre 1 gramme de latamoxef dans 10 ml d'eau ppi ou de NaCl 0,9 % ou de glucose 5 %, injecter en 3 à 5 minutes, directement dans la veine ou dans une tubulure de perfusion.
      - perfusion IV intermittente ou en continue.

    • Posologie Adulte 5

      En cas de méningite, la posologie est augmentée jusqu'à 2 grammes toutes les 8 heures (soit 6 grammes par jour).

      Mode d'administration :
      Le latamoxef peut être injecté en IV ou en IM profonde :
      - IM : dissoudre 1 gramme de latamoxef dans 3 ml d'eau ppi ou de NaCl 0,9 % ou d'une solution de lidocaïne à 1 %.
      - IV directe : dissoudre 1 gramme de latamoxef dans 10 ml d'eau ppi ou de NaCl 0,9 % ou de glucose 5 %, injecter en 3 à 5 minutes, directement dans la veine ou dans une tubulure de perfusion.
      - perfusion IV intermittente ou en continue.

MOXALACTAM 1 G, POUDRE POUR PREPARATION INJECTABLE : mises en garde

Contre-indications : MOXALACTAM 1G PDR INJ

Terrain Nature et commentaire terrain Commentaire complémentaire Niveau de contre-indication , Poudre
HYPERSENSIBILITE A L'UN DES CONSTITUANTS HYPERSENSIBILITE A L'UN DES CONSTITUANTS - CONTRE-INDICATION ABSOLUE
HYPERSENSIBILITE CEFIXIME HYPERSENSIBILITE CEFIXIME - CONTRE-INDICATION ABSOLUE
HYPERSENSIBILITE - - CONTRE-INDICATION ABSOLUE
HYPERSENSIBILITE PENICILLINES
  • HYPERSENSIBILITE EPICILLINE
  • HYPERSENSIBILITE AZLOCILLINE
  • HYPERSENSIBILITE TEMOCILLINE
  • HYPERSENSIBILITE HETACILLINE
  • HYPERSENSIBILITE CLOMETOCILLINE
  • HYPERSENSIBILITE DICLOXACILLINE
  • HYPERSENSIBILITE SULTAMICILLINE
  • HYPERSENSIBILITE AMOXICILLINE
  • HYPERSENSIBILITE PIPERACILLINE
  • HYPERSENSIBILITE BENZYLPENICILLINE
  • HYPERSENSIBILITE PHENOXYMETHYLPENICILL
  • HYPERSENSIBILITE OXACILLINE
  • HYPERSENSIBILITE PIVMECILLINAM
  • HYPERSENSIBILITE CARBENICILLINE
  • HYPERSENSIBILITE SULBACTAM
  • HYPERSENSIBILITE AMPICILLINE
  • HYPERSENSIBILITE TICARCILLINE
  • HYPERSENSIBILITE CLOXACILLINE
  • HYPERSENSIBILITE TAZOBACTAM
  • HYPERSENSIBILITE PIVAMPICILLINE
  • HYPERSENSIBILITE BACAMPICILLINE
  • HYPERSENSIBILITE METAMPICILLINE
  • HYPERSENSIBILITE MEZLOCILLINE
  • HYPERSENSIBILITE METICILLINE
  • HYPERSENSIBILITE PENICILLINES
- CONTRE-INDICATION ABSOLUE
HYPERSENSIBILITE CEPHALOSPORINES
  • HYPERSENSIBILITE CEFALORIDINE
  • HYPERSENSIBILITE CEFPROZIL
  • HYPERSENSIBILITE CEFMENOXIME
  • HYPERSENSIBILITE CEFOPERAZONE
  • HYPERSENSIBILITE CEFTOBIPROLE
  • HYPERSENSIBILITE CEFALEXINE
  • HYPERSENSIBILITE CEFADROXIL
  • HYPERSENSIBILITE CEFOXITINE
  • HYPERSENSIBILITE CEFALOTINE
  • HYPERSENSIBILITE CEFIXIME
  • HYPERSENSIBILITE CEFUROXIME
  • HYPERSENSIBILITE CEFTAZIDIME
  • HYPERSENSIBILITE CEFAMANDOLE
  • HYPERSENSIBILITE CEFTRIAXONE
  • HYPERSENSIBILITE CEFOTAXIME
  • HYPERSENSIBILITE CEFACLOR
  • HYPERSENSIBILITE CEFRADINE
  • HYPERSENSIBILITE CEFOTIAM
  • HYPERSENSIBILITE CEFPIROME
  • HYPERSENSIBILITE CEFATRIZINE
  • HYPERSENSIBILITE CEFAZOLINE
  • HYPERSENSIBILITE CEFTAROLINE
  • HYPERSENSIBILITE CEFEPIME
  • HYPERSENSIBILITE CEFOTETAN
  • HYPERSENSIBILITE CEFAPIRINE
  • HYPERSENSIBILITE CEFPODOXIME PROXETIL
  • HYPERSENSIBILITE CEFSULODINE SODIQUE
  • HYPERSENSIBILITE CEPHALOSPORINES
- CONTRE-INDICATION ABSOLUE
HYPERSENSIBILITE BETALACTAMINES
  • HYPERSENSIBILITE EPICILLINE
  • HYPERSENSIBILITE AZLOCILLINE
  • HYPERSENSIBILITE TEMOCILLINE
  • HYPERSENSIBILITE CLOMETOCILLINE
  • HYPERSENSIBILITE DICLOXACILLINE
  • HYPERSENSIBILITE SULTAMICILLINE
  • HYPERSENSIBILITE CEFALORIDINE
  • HYPERSENSIBILITE CEFPROZIL
  • HYPERSENSIBILITE CEFMENOXIME
  • HYPERSENSIBILITE CEFOPERAZONE
  • HYPERSENSIBILITE CEFTOBIPROLE
  • HYPERSENSIBILITE AMOXICILLINE
  • HYPERSENSIBILITE CEFALEXINE
  • HYPERSENSIBILITE CEFADROXIL
  • HYPERSENSIBILITE CEFOXITINE
  • HYPERSENSIBILITE PIPERACILLINE
  • HYPERSENSIBILITE BENZYLPENICILLINE
  • HYPERSENSIBILITE PHENOXYMETHYLPENICILL
  • HYPERSENSIBILITE PIVMECILLINAM
  • HYPERSENSIBILITE CARBENICILLINE
  • HYPERSENSIBILITE CEFALOTINE
  • HYPERSENSIBILITE CEFIXIME
  • HYPERSENSIBILITE SULBACTAM
  • HYPERSENSIBILITE AMPICILLINE
  • HYPERSENSIBILITE CEFUROXIME
  • HYPERSENSIBILITE TICARCILLINE
  • HYPERSENSIBILITE CLOXACILLINE
  • HYPERSENSIBILITE CEFTAZIDIME
  • HYPERSENSIBILITE CEFAMANDOLE
  • HYPERSENSIBILITE CEFTRIAXONE
  • HYPERSENSIBILITE CEFOTAXIME
  • HYPERSENSIBILITE CEFACLOR
  • HYPERSENSIBILITE CEFRADINE
  • HYPERSENSIBILITE CEFOTIAM
  • HYPERSENSIBILITE CEFPIROME
  • HYPERSENSIBILITE TAZOBACTAM
  • HYPERSENSIBILITE CEFATRIZINE
  • HYPERSENSIBILITE PIVAMPICILLINE
  • HYPERSENSIBILITE BACAMPICILLINE
  • HYPERSENSIBILITE METAMPICILLINE
  • HYPERSENSIBILITE MEZLOCILLINE
  • HYPERSENSIBILITE CEFAZOLINE
  • HYPERSENSIBILITE CEFTAROLINE
  • HYPERSENSIBILITE CEFEPIME
  • HYPERSENSIBILITE CEFOTETAN
  • HYPERSENSIBILITE CEFAPIRINE
  • HYPERSENSIBILITE CEFPODOXIME PROXETIL
  • HYPERSENSIBILITE CEFSULODINE SODIQUE
  • HYPERSENSIBILITE BETALACTAMINES
  • TRT PAR CEFOPERAZONE
- CONTRE-INDICATION ABSOLUE

MOXALACTAM 1G PDR INJ  : précautions d'emploi

Terrain Nature et commentaire terrain Commentaire complémentaire Niveau de contre-indication MOXALACTAM 1 G, POUDRE POUR PREPARATION INJECTABLE, Poudre
CLAIRANCE CREATININE < 90 ML/MIN/1.73 M2 - ADAPTER LA POSOLOGIE MISE EN GARDE ET PRECAUTION D'EMPLOI
HYPERSENSIBILITE PENICILLINES HYPERSENSIBILITE PENICILLINES RISQUE HYPERSENSIBILITE CROISEE MISE EN GARDE ET PRECAUTION D'EMPLOI
HYPERSENSIBILITE
  • HYPERSENSIBILITE CROISEE
  • HYPERSENSIBILITE PENICILLINES
- MISE EN GARDE ET PRECAUTION D'EMPLOI
QUEL QUE SOIT LE TERRAIN - - MISE EN GARDE ET PRECAUTION D'EMPLOI
AUTRE TRAITEMENT EN COURS
  • TRT PAR FUROSEMIDE
  • TRT PAR ACIDE ETACRYNIQUE
  • TRT PAR ANTIBIOTIQUE NEPHROTOXIQUE
  • TRT PAR MEDICAMENT NEPHROTOXIQUE
SURVEILLANCE RENALE MISE EN GARDE ET PRECAUTION D'EMPLOI
EXAMEN LABORATOIRE INTERFERENCE INTERACTION AVEC EXAMENS DE LABORATOIRE - MISE EN GARDE ET PRECAUTION D'EMPLOI

MOXALACTAM 1 G, POUDRE POUR PREPARATION INJECTABLE : effets indésirables

TROUBLES DU SYSTEME NERVEUX :

  • CEPHALEE
  • COMA
  • CONSCIENCE TROUBLE
  • CONVULSION
  • ENCEPHALOPATHIE
  • HALLUCINATION
  • MOUVEMENT ANORMAL
  • MYOCLONIE
  • TREMBLEMENT
  • VERTIGE / ETOURDISSEMENT
  • VIGILANCE TROUBLE

TROUBLES DE LA PEAU ET DES APPENDICES :

  • BRULURE LOCALE
  • DOULEUR
  • DOULEUR ABDOMINALE
  • DOULEUR LOCALE AU POINT D'INJECTION
  • ERYTHEME
  • FIEVRE
  • INDURATION
  • INFLAMMATION LOCALE AU POINT D'INJECTION
  • OEDEME
  • PRURIT
  • REACTION LOCALE AU POINT D'INJECTION
  • THROMBOPHLEBITE
  • VEINITE

TROUBLES DU SYSTEME IMMUNITAIRE :

  • ADENOPATHIE
  • ANAPHYLAXIE
  • ARTHRALGIE
  • ARTHRITE
  • BRONCHOSPASME / ASTHME
  • CHOC ANAPHYLACTIQUE
  • DERMATITE
  • DYSPNEE
  • ECZEMA
  • ERUPTION CUTANEE
  • ERUPTION MACULO-PAPULEUSE
  • ERYTHEME
  • ERYTHEME POLYMORPHE
  • EXANTHEME
  • FIEVRE
  • HYPOTENSION ARTERIELLE
  • LYELL SYNDROME
  • MALADIE SERIQUE
  • MYALGIE
  • NECROSE CUTANEE
  • OEDEME
  • OEDEME CUTANE
  • OEDEME DE QUINCKE / ANGIOEDEME
  • PRURIT
  • REACTION ALLERGIQUE
  • STEVENS JOHNSON SYNDROME
  • TOXIDERMIE BULLEUSE / PEMPHIGUS
  • URTICAIRE
  • VASCULARITE

TROUBLES SYSTEMES SANGUIN ET LYMPHATIQUE :

  • ECCHYMOSES
  • EPISTAXIS
  • GINGIVORRHAGIE
  • HEMATOME
  • HEMOLYSE
  • HEMOPTYSIE
  • HEMORRAGIE CEREBRALE
  • HEMORRAGIE DIGESTIVE
  • METRORRAGIE
  • PETECHIES
  • SAIGNEMENT / HEMORRAGIE

TROUBLES GASTRO-INTESTINAUX :

  • ANOREXIE
  • CANDIDOSE
  • COLITE
  • COLITE PSEUDOMEMBRANEUSE
  • CONSTIPATION
  • DIARRHEE
  • DOULEUR ABDOMINALE
  • DYSPEPSIE
  • ENTERITE
  • NAUSEE VOMISSEMENT
  • SECHERESSE BUCCALE
  • SELLES MOLLES
  • STOMATITE

TROUBLES HEPATO-BILIAIRES :

  • DOULEUR HYPOCONDRE
  • HEPATITE
  • ICTERE
  • LITHIASE BILIAIRE

TROUBLES RENAUX ET GENITO-URINAIRES :

  • ATTEINTE RENALE
  • CANDIDOSE VAGINALE
  • INSUFFISANCE RENALE AIGUE
  • LITHIASE RENALE
  • NEPHRITE INTERSTITIELLE
  • OLIGURIE
  • VAGINITE

TROUBLES CARDIO-VASCULAIRES :

  • BOUFFEE VASOMOTRICE
  • EFFET ANTABUSE
  • HYPOTENSION ARTERIELLE
  • NAUSEE VOMISSEMENT
  • TACHYCARDIE
  • VASODILATATION CUTANEE

Ça vous a intéressé ? Partagez !

Envoyer
 

Trouver un médicament

Ce critère permet de chercher votre médicament par :
  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).
Recherche avancée

Retrouver ComprendreChoisir sur :

MOXALACTAM : la fiche complète

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

Avec notre newsletter hebdo, recevez enfin des réponses fiables à vos questions du quotidien dans votre boite aux lettres !

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.